Aujourd’hui, j’aimerais te parler de l’attitude zen, une stratégie pour réduire ton stress et t’accomplir en sport.

Dis-moi…

À quelle fréquence – et à quelle intensité – est-ce que tu ressens de la satisfaction dans ton sport?

Éprouves-tu régulièrement du plaisir, de l’appréciation, de la gratitude?

Ou, à l’inverse…

As-tu plutôt tendance à te sentir souvent insatisfait(e), frustré(e) ou déçu(e)? Penses-tu constamment à la prochaine victoire, à l’étape suivante, et à obtenir toujours plus de succès?

Ta manière d’aborder l’entraînement, les défis et les compétitions ont une grande influence sur ta capacité à t’accomplir en sport.

L’attitude zen : le point de départ

Dans ma dernière vidéo sur ma chaîne YouTube, je te parle de deux valeurs fondamentales en sport : la compétition et la coopération.

Alors que la compétition est centrée sur le combat, l’adversité et la force, la coopération est orientée vers la cohésion, le désir de se rallier à une cause plus grande que soi et l’unité du corps, du cœur et de l’esprit.

Les deux valeurs peuvent mener au succès et à la performance :

  • Si je suis compétitif(ve), je vais chercher à tout donner pour vaincre mon adversaire et devenir le/la meilleur(e) dans mon sport.
  • Si je suis coopératif(ve), je vais chercher à aller au bout de moi-même pour réaliser mes rêves, représenter fièrement mon club ou mon pays, ou pour aider mon équipe à atteindre ses buts.

Dans ton équipe, ton club ou ton sport, il est probable que l’une de ces deux valeurs soit priorisée.

Peut-être ton entraîneur utilise-t-il/elle souvent les mots victoire, adversaire, se battre… un vocabulaire orienté vers la compétition. Ou encore, peut-être utilise-t-il/elle plutôt des mots comme travailler en équipe, unité, solidarité, se dépasser… un vocabulaire orienté vers la coopération.

Alors.. si les deux valeurs peuvent mener au succès… quelle est la différence ? Y a-t-il une valeur « meilleure » que l’autre ?

La différence, c’est que le succès aura un effet différent sur toi, dépendamment de la valeur principale que tu as adoptée.

Je t’explique.

Contre toi… ou avec toi

La valeur de compétition est orientée vers ce qui nous divise – moi vs… mon adversaire, mes coéquipiers(ères), mes peurs, les obstacles.

La valeur de coopération est orientée vers ce qui nous unit – mon équipe, mes buts, mes forces, mes défis … et moi.

Moins de stress, plus d’énergie : réussir vs s’accomplir

Il y a quelques semaines, j’ai assisté à une conférence de Tony Robbins dans laquelle il abordait le sujet de « la science de la réussite vs l’art de l’accomplissement » (sous-titres en français dans la vidéo). Et c’est ce qui m’a inspirée à appliquer ce concept dans cet article.

Réussir

En sport, la valeur de la compétition a tendance à générer de l’insatisfaction chez les athlètes et les entraîneurs. Après avoir remporté un match ou une compétition, je vis un sentiment de réussite… mais ce sentiment est éphémère car il y a toujours un nouvel adversaire à vaincre, et il existe toujours plus fort que soi! Ce qui fait que je suis sans cesse à la recherche de nouvelles conquêtes.

La valeur de la compétition renforce l’ego, cet aspect de nous-même qui cherche à être reconnu, valorisé, rassuré et aimé.

Parce qu’on est constamment focalisé sur le résultat, la compétition a tendance à nous rendre insatiable et à affecter négativement notre énergie. Chaque fois qu’on vit une défaite ou que les événements ne se passent pas comme prévu, on ressent rapidement la frustration, le stress ou la déception.

La notion de combat peut s’appliquer à un(e) adversaire qui se trouve à l’extérieur ou à l’intérieur de soi. Si j’ai l’habitude de me « battre contre mes peurs »… alors je cherche à remporter une victoire sur moi-même. Je crée la division à l’intérieur de moi. Au fil du temps, il est possible que cette situation m’épuise car je suis constamment en mode survie.

S’accomplir

À l’inverse, la coopération a la pouvoir de générer du contentement et de la satisfaction au quotidien. Lorsque je donne le meilleur de moi-même pour une cause plus grande que moi, lorsque je me connecte à toutes mes ressources pour relever un défi, lorsque j’aide mon équipe à atteindre ses buts, je crée la connexion et l’unité à l’intérieur et à l’extérieur de moi. Et comme le disait Robbins dans sa conférence, la contribution est l’un des deux éléments qui mènent au sentiment d’accomplissement… l’autre étant l’appréciation.

La coopération nous libère progressivement de l’ego, car nous découvrons notre propre valeur et nos vrais désirs à travers les petites actions qui nous connectent à nous-même et aux autres. On n’a plus besoin de la victoire, ou du monde extérieur pour approuver qui l’on est et ce que l’on fait… on développe notre propre GPS interne.

Alors que la compétition a tendance à abaisser notre niveau d’énergie, la coopération nous donne de l’énergie. L’appréciation, la gratitude, le contentement générés par la connexion, la coopération, la solidarité, nous inspirent et nous donnent la volonté de soulever des montagnes.

Tout comme pour le combat, les notions de coopération et d’unité peuvent s’appliquer à des éléments qui se trouvent à l’extérieur ou à l’intérieur de soi. Je peux travailler avec mes forces pour surmonter les obstacles. Je peux faire preuve de bienveillance envers moi-même et me soutenir lorsque je vis du stress ou de la peur – au lieu de combattre et résister… je crée alors une connexion à l’intérieur de moi, qui me donnera une énergie positive pour rebondir dans les moments difficiles.


Formation gratuite pour les entraîneurs
Les trois états d’esprit en sport et entraîner le flow chez tes athlètes
Clique ici pour t’inscrire


Adopter l’attitude zen pour t’accomplir en sport

Si ton focus principal est de réussir, vaincre et conquérir, il est probable que tu te concentres souvent sur…

  • Ce qui te manque, ce que tu n’as pas encore;
  • Trouver des moyens d’avoir toujours plus de contrôle;
  • L’anticipation du futur.

Si tu aimerais ressentir plus de satisfaction, de plaisir, de bien-être et d’accomplissement dans ton sport, je t’invite à diriger plutôt ton attention vers…

  • Ce que tu as déjà, et ce qui te fait ressentir de la gratitude et de l’appréciation;
  • Ce qui est sous ton contrôle;
  • Le moment présent, ce qui se passe ici et maintenant.

Les deux attitudes décrites ci-haut peuvent te mener au succès, toutefois…

… en adoptant la première attitude, tu t’exposes à la possibilité de vivre de nombreux épisodes de frustration et d’insatisfaction, pour finalement arriver à un sentiment de réussite éphémère…

… en adoptant la seconde attitude, l’attitude zen, tu génères un état de bien-être, de satisfaction et de contentement au quotidien, et à chacune des étapes de ta carrière d’athlète.

Je termine cet article sur une citation de Tony Robbins :

There is a difference between what you want and what you need. Fulfillment is not getting what you want. It is making the biggest decision of your life and taking action every day to follow it.

Il y a une différence entre ce que tu veux et ce dont tu as besoin. T’accomplir n’est pas obtenir ce que tu veux. C’est prendre la plus grande décision de ta vie et agir chaque jour pour la mettre en œuvre.

Tony Robbins

Obtenir ce que tu veux réfère à la réussite. Réussir, c’est atteindre un certain résultat, réaliser un objectif que tu t’es donné.

S’accomplir est une attitude. S’accomplir, c’est ressentir des émotions positives liées à nos réalisations, quelle qu’elles soient.

Tu l’as deviné, il est possible de réussir sans jamais se sentir accompli(e)… et c’est souvent ce qui se produit quand on focalise toute notre attention vers la compétition.

Adopter l’attitude zen, c’est se donner les moyens de ressentir de l’appréciation et un sentiment d’accomplissement au quotidien, dans les petits détails. Pour y arriver, tu veux créer ta connexion intérieure, et celle avec le monde qui t’entoure, en apprenant à contribuer et à travailler AVEC toi-même et les autres.

À bientôt,

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *