Dans cet épisode de mon podcast et la vidéo sur ma chaîne YouTube, je t’explique la cause majeure de la peur de l’échec en sport et je te donne des trucs pour réduire ton stress et performer à ton plein potentiel.

Pourquoi est-ce qu’on vit du stress en compétition?

Qu’est-ce qui fait qu’on ressent la peur de perdre, la peur de rater? Qu’est-ce qui cause la peur de l’échec? En compétition, il arrive que notre corps ne réagisse pas de la façon dont on le voudrait, au moment où on en aurait le plus besoin! Dans cet épisode, je t’explique ce qui se passe au niveau mental quand tu vis du stress ou de l’anxiété dans les moments critiques.

Une question de valeurs

Il existe deux valeurs fondamentales que l’on peut prioriser en sport. En fonction de celle qui est mise en avant et enseignée dans ton club, ton équipe ou ton association, l’effet sera différent sur ton mental, tes émotions et ultimement, cela pourrait affecter tes performances, positivement ou négativement.

La première valeur est la compétition, la seconde valeur est la coopération.

  • La compétition implique un adversaire…
  • … la coopération implique un allié.
  • La compétition implique la séparation, la division, «un contre l’autre.»
  • La coopération implique l’unité, le travail d’équipe, «un avec l’autre.»
  • La compétition implique le conflit…
  • … la coopération implique une résolution.
  • Le concept de compétition ouvre la porte à la peur de l’échec…
  • … alors que le concept de coopération ouvre la porte au désir de dépassement.

La différence principale entre les deux, c’est le focus.

Les effets de la valeur de la compétition sur la peur de perdre

Lorsqu’on pense à la compétition, on focalise notre attention sur le combat, la victoire, « se placer devant » ou « se placer au-dessus » de l’autre. On a des attentes élevées… et malheureusement quand ça ne fonctionne pas, cela peut générer des émotions qui affectent ta force et ta vitalité en compétition – telles que la colère, le stress, l’orgueil, la peur… et c’est ainsi qu’on commence à ressentir la peur de l’échec.

Des conseils pour surmonter la peur des erreurs

En tant qu’athlète, tu veux focaliser ton attention sur la coopération.

Comment faire?

Tu veux apprendre à jouer pour tes coéquipiers(ères). Quand tu vis un moment difficile, tu veux rester fort(e) pour tes coéquipiers(ères). Cela te procure un but, une cause qui va te permettre de garder ton énergie élevée!

Tu peux aussi identifier ce que tu apportes à ton équipe, quel est ta plus grande force… puis mettre tout en œuvre pour utiliser ta force pour le bien de ton équipe. Enfin, au lieu de mettre l’accent sur la division, la victoire, écraser l’adversaire, concentre-toi à mettre du cœur à l’entraînement et sur le terrain, à travailler dur, ensemble, avec intensité.

En sport individuel, la coopération ça veut dire quoi?

Comme athlète en sport individuel, pour vivre avec la valeur de la coopération, de l’harmonie, pose-toi la question suivante :

Qu’est-ce que tu peux faire pour aligner ton corps, ton cœur et ton esprit?

Ce que ça veut dire :

  • Quelles sont tes valeurs (cœur) ?
  • Comment est-ce que tes décisions (mental) peuvent être alignées à tes valeurs (cœur) ?
  • Et quelles actions/gestes peux-tu poser pour être en accord avec tes valeurs (cœur)… ET respecter tes engagements et décisions (mental) ?

Quand tes valeurs, tes décisions et tes actions sont alignées, ta direction est claire. Tu sais où tu t’en vas, tu sais ce que tu veux, tu sais pourquoi tu fais ce que tu fais.

Quand il y a alignement, il y a accélération… parce qu’en ligne droite, ça va beaucoup plus rapidement que lorsque tu fais des détours! C’est dans ces moments d’alignement que ton potentiel s’ouvre et s’exprime.

Il n’y a plus de peur, aucun stress, car tu n’as rien à prouver à personne. Tu n’as pas peur de ce que les autres vont penser… parce que tu avances sur ton propre chemin.

En tant qu’entraîneur, comment aider tes athlètes à réduire leur stress et la peur de commettre des erreurs en compétition?

Si tu es entraîneur, je t’invite à donner des valeurs fortes à tes athlètes, pour lesquelles ils/elles auront le désir de tout donner et de se dépasser.

Tu peux aussi analyser ton vocabulaire et l’orienter davantage vers la coopération et l’unité – et moins vers la compétition et l’adversité. Et surtout, tu veux aider tes athlètes à aligner leurs décisions et actions sur leurs valeurs.

Au final, tu veux que tes athlètes ou ton équipe devienne plus forte que la somme de ses parties!

D’autres épisodes

Bonne écoute !

Guylaine

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *