Juste avant un match important, t’arrive-t-il de te sentir stressé(e) et d’avoir peur de ne pas performer à la hauteur de tes attentes ou de celles des autres? T’arrive-t-il de douter de tes capacités?

Voici un truc efficace pour développer une confiance à toute épreuve, à l’entraînement et en compétition.

Deux types de réaction face à la performance

Lorsque tu exécutes une action, que ce soit un lancer, un tracé (cut), une marque ou une couverture défensive, pendant ou après cette action tu peux réagir de deux façons :

  1. Tu peux émettre un jugement ;
  2. ou tu peux émettre un commentaire.

Tu émets un jugement (aussi appelé jugement de valeur) lorsque tu exprimes ton opinion par rapport à ta performance. Tu affirmes que ton action est bonne, ou mauvaise, ou préférable à une autre. Un jugement est subjectif et porte sur le bon ou le mauvais.

Par exemple, après un lancer tu pourrais juger qu’il n’était pas bon. Tu pourrais renchérir en affirmant que tes longues passes (hucks) sont mauvaises aujourd’hui. Tu exprimes alors ton opinion.

Tu émets un commentaire (aussi appelé jugement de fait) lorsque tu observes ce qui se passe, pour ensuite décrire une réalité objective qui ne dépend pas de l’opinion de chacun. Un commentaire est objectif et porte sur le vrai et le faux.

Par exemple, après un lancer tu pourrais te dire que le disque a volé au-dessus de la cible et qu’il il a touché le sol à l’extérieur des limites du terrain. Tu exprimes alors des faits.

Lorsque tu analyses ta performance, quel type de réaction adoptes-tu le plus souvent? As-tu plutôt tendance à émettre des jugements ou des commentaires?


“Confidence really comes from what we say to ourselves.”
“La confiance provident de la manière dont nous nous adressons à nous-même.”
Michael Gervais, préparateur mental des Seahawks de Seattle

Jugement et commentaire : les effets sur ta performance

Un jugement, particulièrement lorsqu’il est négatif, ouvre la porte aux émotions et peut affecter ta confiance. Lorsque tu affirmes que ton action n’est pas bonne, tu attribues une valeur négative à ton action. Il est possible que tu te sentes alors frustré(e) ou stressé(e) et ta confiance diminue progressivement. Avec le temps, tes jugements visent de moins en moins ta performance pour viser de plus en plus ta personne, en tant qu’athlète puis en tant qu’être humain.

Lire la suite

Cet article a été publié sur VC Ultimate, boutique en ligne spécialisée dans le sport de l’ultimate.

Joindre mon groupe Facebook

Print Friendly, PDF & Email

1 réflexion sur “Performance : 2 types de réaction face aux erreurs”

  1. Ping : Dans l'oeil du cyclone - GG Mental Prep

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *