Lorsqu’en tant qu’athlète, tu te trouves confronté à un obstacle, un défi ou une nouvelle situation, comment réagis-tu? Quel est ton niveau d’adaptabilité face à l’inconnu? Et quel pourrait être ton meilleur atout pour en ressortir gagnant?

Les athlètes de niveau élite ont une caractéristique en commun : ils sont hautement créatifs. Ils arrivent à percevoir une situation sous un autre angle pour ainsi trouver une solution adaptée et résoudre un problème très rapidement et ce, même si c’est la première fois qu’ils y font face. Ils sont capables de prendre une décision différente de celle qui pourrait être attendue et ils peuvent aussi modifier leurs actions de façon créative selon les besoins de la situation.

La créativité serait-elle innée chez certaines personnes, ou serait-il possible de la développer? Des chercheurs affirment que nous possédons tous cet atout extraordinaire dès l’enfance.

Un test pour évaluer la créativité

En 1968, la NASA demande au Dr George Land de développer un test psychométrique dans le but de l’aider à identifier les ingénieurs et scientifiques ayant un haut niveau de créativité, afin de les embaucher pour résoudre les problèmes les plus complexes. Le Dr Land et son équipe proposent alors un test qui consiste à examiner un problème et à proposer de nouvelles idées différentes et innovantes. Le test s’étant révélé très utile et efficace, l’équipe de chercheurs décida par la suite de l’administrer aux enfants de quatre à cinq ans pour tester leur créativité.1

Des résultats stupéfiants

Suite à l’expérience avec la NASA, les chercheurs George Land et Beth Jarman administrèrent le test de créativité à 1600 enfants âgés de 4 à 5 ans. Ils firent une découverte étonnante : sur l’échelle de la pensée créative, 98 % des enfants étaient considérés comme des génies. Suite à ces résultats, ils décidèrent de poursuivre la recherche à plus long terme et de tester à nouveau ces mêmes enfants lorsqu’ils atteindraient l’âge de 10 ans, puis de 15 ans. Puis, ils allèrent encore plus loin en testant plus de 300 000 adultes d’un âge moyen de 31 ans.

Suite à l’administration du test de Land et Jarman, voici le pourcentage des candidats considérés comme des génies sur l’échelle de la pensée créative :

  1. À l’âge de 4-5 ans : 98 %
  2. À l’âge de 10 ans : 30 %
  3. À l’âge de 15 ans : 12 %
  4. À l’âge moyen de 31 ans : 2 %

Les chercheurs sont stupéfaits : qu’est-ce qui pourrait expliquer une baisse de créativité aussi drastique au fil du temps? Suite à cette expérience, Land écrit : “Nous avons conclu que le comportement non-créatif est appris.”2

Les deux processus de pensée

Selon le Dr George Land, il existerait deux processus de pensée, qui utiliseraient différentes parties du cerveau : le processus de pensée divergente et le processus de pensée convergente.

La pensée divergente, ou raisonnement divergent, est reliée à l’imagination. Elle permet de générer de nouvelles possibilités et elle se rapporte au brainstorming. La pensée convergente permet d’évaluer, de critiquer et de formuler un jugement, afin de prendre une décision. Land compare la pensée divergente à l’accélérateur, et la pensée convergente au frein. Chacun des processus est nécessaire et nous permet d’avancer, lorsqu’utilisé de façon approprié.

Cependant, Land explique dans sa présentation que notre baisse de créativité proviendrait du fait que la société nous enseigne à utiliser les deux processus simultanément. Lorsqu’il t’est demandé de réfléchir à de nouvelles idées :

  1. au fur et à mesure que tu trouves une idée (processus de pensée divergente);
  2. tu l’évalues, tu la juges, tu rejettes, tu censures, ou tu sélectionnes cette idée (processus de pensée convergente).

Développer un cerveau plus performant

Lorsqu’on regarde ce qui se passe dans le cerveau à ce moment précis, on constate que les neurones « se battent » entre elles, ce qui a comme impact de réduire la capacité et les performances du cerveau.

Voici une image, tirée de la présentation de Land, qui représente l’activité du cerveau en fonction du processus de pensée utilisé :

  • Lorsque nous sommes sous l’emprise de la peur, le cerveau fonctionne à sa capacité minimale et l’activité se situe au niveau du tronc cérébral (siège de l’instinct).
  • Lorsque nous entrons dans le processus de pensée convergente, l’activité se situe davantage au niveau limbique, nous utilisons alors une portion plus importante de notre cerveau.
  • Avec la pensée divergente et créative, la performance du cerveau est alors maximale et se situe au niveau du néo-cortex.

Exceller en sport grâce à la créativité

La créativité serait donc une clé essentielle pour performer à ton plein potentiel en sport, plus précisément lorsque tu te trouves hors de ta zone de confort et que tu dois t’adapter.

  • Elle t’aide à développer une nouvelle perspective, à voir les situations et les défis différemment;
  • Elle te permet de demeurer attentif à tes différentes options sans te limiter trop rapidement, et sans te laisser distraire par les attentes extérieures ou par une critique intérieure constante;
  • En retrouvant ton esprit créatif, tu découvres de nouvelles techniques / tactiques / stratégies que tu n’avais pas envisagées auparavant, ainsi que de nouveaux moyens de t’améliorer et d’évoluer;
  • Au fur et à mesure que tu apprends à maîtriser ta pensée divergente, tu fais confiance à ton instinct et à ton intuition et tu prends de meilleures décisions;
  • Si on va encore plus loin, la créativité te donne un espace pour développer ta propre philosophie, ta vision et tes idéaux par rapport à ton sport;
  • Tu deviens alors un athlète plus autonome, tu développes une plus grande confiance en toi et tu trouves TA voie/voix.
 

Retrouver ton génie créatif!

Pour retrouver le génie créatif que tu possédais déjà à l’âge de 5 ans, il suffit de recommencer à entraîner ton processus de pensée divergente – en d’autres mots, ouvre la porte à ton imagination. Lorsqu’un défi surgit devant toi, prends le temps d’observer la situation sous tous ses angles. Laisse entrer toutes les idées, toutes les solutions possibles. Ne laisse pas s’immiscer tout de suite l’évaluation, le jugement et la critique (processus de pensée convergente). Permets-toi d’envisager des actions, des idées et des comportements inhabituels. Visualise les différentes options. Puis sors de ta zone de confort en adoptant une solution créative.

La première fois que tu laisseras vagabonder ton imagination, il est fort probable que le processus soit lent et peu efficace. Rappelle-toi que tu es un athlète et que tu connais le chemin. Fixe-toi de petits objectifs, entraîne-toi, persévère. Tu gagneras en confiance, tu prendras de l’assurance, et alors tu deviendras maître dans l’art d’innover, d’oser et de t’adapter à toute situation dans ton sport.

Tu veux réduire ton stress en compétition? Tu veux apprendre à te calmer, gérer tes émotions et retrouver la paix d’esprit? J’ai écrit un ebook pour toi. Les 5 attitudes de la pleine conscience : plonge dans le moment présent.

Print Friendly, PDF & Email

Notes de bas de page

  1. TEDxTucson George Land The Failure Of Success
  2. Source: George Land and Beth Jarman, Breaking Point and Beyond. San Francisco: HarperBusiness, 1993

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *